Citation

"La culture est un cimetière de livres et d'autres objets à jamais disparus." in N'espérez pas vous débarrasser des livres de Jean-Claude Carrière et Umberto Eco

vendredi 31 mars 2017

L'Empire des Chimères ~ Philippe Aurèle Leroux

« Ne faites pas confiance au félin »


Résumé de la quatrième de couverture :

Le culte de Mithra se propage dans les légions romaines des Alpes. Le vétéran Decimus Valerius n'a d'autre choix que de s'y initier et d'en apprendre les mystères, pour devenir un jour centurion. La nuit, Briana, fille cadette du proconsul de Rhétie observe d'étranges étoiles qui filent vers le Mons Caeli. À force de ténacité et de persuasion, elle parvient à obtenir l'autorisation de s'y rendre sous l'escorte de Decimus. Les ordres donnés à ce dernier sont clairs : la jeune femme ne doit jamais atteindre son objectif.
Gurnt est rejeté par les jeunes guerriers du village qui n'acceptent pas son étrange apparence féline. Il lutte contre une violence sourde qui lui ronge le cœur, fait bouillir son sang, enchaîne son âme et obscurcit son avenir...
Alors que le Mons Caeli paraît être le point d'orgue de toutes les ambitions, et de tous les secrets, se pourrait-il qu'il en soit aussi l'origine ?

dimanche 19 mars 2017

Dossier ~ Orphelins Baudelaire ~ Conclusion : Tout a une fin... ou presque

« Tu viens sans doute de prendre ce livre et tu l’entames par la fin, ou plutôt par ce petit texte à la fin, à la seule fin d’y détecter le fin mot de l’histoire ou cherchant peut-être à savoir si La Fin est vraiment la fin, autrement dit la fin de la série qui commençait par Tout commence mal. »


Ce dossier nous a permis de mettre en valeur le travail de Lemony Snicket, ou plutôt de Daniel Handler, à moins que ce ne soit vraiment M. Snicket. Sa série Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, grâce à des thèmes récurrents, propose une unité de sens particulièrement intéressante. Les personnages sont tous très différents, les lieux très disparates mais ils sont tous connectés par cette mystérieuse association qu’est VDC. Beaucoup de questions restent sans réponses, car après tout, que contient le sucrier ?

mardi 14 mars 2017

Les 13 Crânes de Cristal ~ Anne Chevallier Maho

« L’une des adolescentes, celle avec de longs cheveux roux, tenait une petite loutre sur ses genoux, une petite loutre aux yeux coquins que l’artiste avait toute peinte en bleu. »


Résumé de la quatrième de couverture :

Les 13 Crânes de Cristal, vestiges légendaires d’un passé inconnu, auraient été créés dans le but de révéler aux Hommes leurs origines, leur finalité sur Terre et leur destinée dans l’univers.
Ces mystérieux artefacts sont également liés à une prophétie millénaire. Une prophétie de fin du monde.
Katell Loro, une jeune bretonne vivant près des alignements de mégalithes de Carnac, n’a aucune idée qu’elle est sur le point, tout comme Gaïa, la Terre, d’être mise face à son destin.

dimanche 12 mars 2017

Dossier ~ Orphelins Baudelaire ~ Chapitre 7 : Par-delà les mots

ʇǝɾqo,l ɹns lıɐʌɐɹʇ ǝl


Tout un travail est réalisé avec la collaboration de Brett Helquist, l’illustrateur ainsi qu’avec l’éditeur : Harper Collins pour la version anglaise, et Nathan pour la version française. Il y a tout un phénomène autour de la série.
La première chose remarquable est la récurrence du nombre 13.

vendredi 10 mars 2017

Le mal court ~ Jacques Audiberti

« La noblesse prend sa source dans l’ambition et l’énergie. »


Résumé de la quatrième de couverture :

Audiberti est l’un des grands auteurs du théâtre français du XXe siècle. La richesse de l’invention verbale, le sens du comique, le goût du style sont ses principales qualités. Il a écrit Le mal court (1946) « en état de transe ».
L’action se déroule en trois actes : une naïve princesse, victime de policiers cyniques, découvre la réalité du mal que ses proches lui avaient cachée et décide d’entrer dans la ronde. Puisque le mal court, elle veut l’accomplir lucidement afin de l’épuiser.
C’est donc une pièce « d’apprentissage » - et une fantaisie poétique malgré sa cruauté, mélancolique et joyeuse à la fois. Le chef-d’œuvre de son auteur.

dimanche 5 mars 2017

Dossier ~ Orphelins Baudelaire ~ Chapitre 6 : Voyant de détresse cryptique

« Les scélérats n’ont jamais le temps de lire, commenta Dewey. C’est l’une des raisons de leur scélératesse. »


L’affirmation ci-dessus du bibliothécaire dans le tome 12 met en avant un point crucial de l’association VDC : la culture. Elle est considérée comme essentielle par tous les nobles et serait bien utile aux scélérats dans certaines situations.
Olaf représente l’inculte volontaire par excellence.