Citation

"La culture est un cimetière de livres et d'autres objets à jamais disparus." in N'espérez pas vous débarrasser des livres de Jean-Claude Carrière et Umberto Eco

vendredi 30 décembre 2016

Autobiographie des objets ~ François Bon

« Les mots et les rêves sont supérieurs aux gestes et aux actes. »


Résumé de la quatrième de couverture :

Aux deux extrémités du marais poitevin, deux mondes : l’un qui serait celui de la terre et des livres, l’autre celui de la mer et de la mécanique. Ma vie s’est construite autour des objets qui peuplaient ces mondes.

vendredi 23 décembre 2016

Les Haut-Conteurs : La Voix des Rois ~ Oliver Peru et Patrick McSpare

« Avec de l’encre et du sang, c’est ainsi que l’on conçoit les meilleurs histoires. »

Résumé de la quatrième de couverture :

1190, Tewkesbury, royaume d’Angleterre. À treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d’aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l’auberge familiale. Il ne connait le monde que par les gens de passage, et son meilleur ami, l’ennui, semble bien décidé à lui gâcher l’existence.
La venue d’un Haut-Conteur au village va tout changer. Le prestigieux chasseur d’histoires et d’énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s’y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavres et s’enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit… mais un matin, il ne revient pas.
L’histoire a-t-elle mangé celui qui aurait dû la raconter ? C’est ce que va tâcher de découvrir Roland… et peut-être deviendra-t-il lui-même Haut-Conteur ?

mercredi 21 décembre 2016

Trois albums pour Noël

L’enfance de beaucoup est marquée par les livres de Noël, contes, albums, qui perpétuent cette magie, même après qu’on soit devenus des adultes. Voici trois livres qui m’ont marquée !


Le Noël de Fenouil, de Brigitte Weninger et Ève Tharlet, éditions Nord-Sud, 28 pages

Résumé :

Fenouil, un petit lapin, a décidé d’aider les animaux. Son père lui a toujours appris à partager. Quand Fenouil se rend compte qu’il neige très fort, il choisit de partager la nourriture que sa famille garde avec tous les animaux de la forêt. Mais problème, la famille lapin n’a plus rien à manger maintenant.


Cet album rappelle que Noël est une fête de partage, qu’il est très agréable de recevoir mais encore plus de donner. Noël ne se limite pas à être une fête de famille, les voisins et les amis sont aussi importants. Fenouil ne veut oublier personne, tous les animaux reçoivent leur part.
Les dessins sont très beaux et empreints d’une grande douceur.


Le cadeau du Père Noël, de Dorothea Lachner et Maja Dusikova, traduit par Janine Villain, éditions Nord-Sud, 28 pages

Résumé :

Le village de Valentin et Noémie est enfoui sous la neige. Tout le monde est bloqué chez soi, le médecin, l’épicier, le facteur, le berger. Ils en ont des choses à faire, mais ne peuvent pas. Les enfants se demandent comment le Père Noël fera pour leur rendre visite. Ce dernier a entendu leurs interrogations et estime qu’il est temps de passer. Mais cette année, il a décidé de ne pas offrir de jouet. Que renferme l’immense paquet déposé dans la nuit au milieu du village ?


Cet album met en lumière la fête de Noël en invitant tout le monde à se rassembler. L’important n’est pas d’avoir de beaux cadeaux mais de passer un bon moment ensemble, autour d’un repas. Il est parfois bon d’oublier le superflu pour se concentrer sur l’essentiel, à savoir les gens avec qui nous vivons ou qui partagent notre quotidien.


Martine, la nuit de Noël, de Gilbert Delahaye et Marcel Marlier, Casterman, 22 pages

Résumé :

Martine aimerait patiner comme sa mère. Mais elle ne retrouve pas ses patins. Un jour, son ami François vient le chercher, Patapouf est tombé dans l’étang. Les enfants courent à son secours et le remontent. Mais le petit chien est gelé. En cherchant de l’aide, les enfants arrivent dans une drôle de ferme pleine de jouets. Qui donc peut habiter ici ?


Voici une histoire bien mignonne qui fait sourire et réchauffe au cœur de l’hiver. Le Père Noël n’habite pas si loin que ça !

Alors, voulez-vous tourner ?

samedi 17 décembre 2016

La Vampire ~ Paul Féval

« Seulement, ces admirables cheveux blonds, si vaporeux et si brillants, n’existaient que dans l’imagination d’Angèle. »

Résumé de la quatrième de couverture :

Février 1804.
Dans les rues de Paris, la rumeur grandit. Une vampire aurait pris ses quartiers en bord de Seine et serait déjà responsable de la disparition d’une centaine de jeunes gens fortunés.
C’est que cette vampire-là semble autant intéressée par l’or que par le sang.
Et Paris s’interroge : est-ce là le fait d’une organisation secrète ou d’une véritable goule ?
Loin de toute cette agitation, René et Angèle s’aiment et s’apprêtent à se marier. Mais la jeune fille se sent de jour en jour plus délaissée. Son amant en préférerait-il une autre ?
Sans doute pas. Pourtant, quand on est le neveu du plus redoutable opposant de Napoléon, il faut se méfier des belles dames aux cheveux de jais…

vendredi 2 décembre 2016

Mission spéciale Némésis ~ Paolo Cossi, J.B. Djian et Jan Varoujan

« Puis, j’ai vu comment ils ont fracassé la tête de mon frère avec une hache. »

Résumé de la quatrième de couverture :

Un certain jour de mars 1921, un jeune homme surgit dans la Hardenbergstrasse, à Berlin, et cherche visiblement à rattraper un résident de son quartier qui déambule devant lui. Arrivé à portée de son objectif, il l’abat d’une seule balle en pleine tête. Au cours de son procès, ce jeune homme, qui répond au nom de Soghomon Tehlirian, reconnaîtra son meurtre, tout en niant être un assassin. La victime : Talaat Pacha, l’ordonnateur du massacre de ses parents et du peuple arménien.

Il reste que les archives de l’Institut Zoryan et celles du parti FRA-Tachnagtsoutioun vont révéler la vraie histoire de cette mission spéciale (Hadoug Kordz en arménien) qui aura pour nom de code Némésis (déesse de la juste colère).